Usure

 

 

     Pour juger du degré d'usure d'une CURTA, bien souvent  la première impression est la bonne. Si la machine a peu tourné et a été stockée bien protégée des agressions diverses, elle offrira tout de suite à la vue un éclat qui ne trompe pas, composé d'un noir profond des coques et d'un brillant des moletages pour la type I, et des mêmes noirs des moletages et d'un gris non jauni des coques pour la type II.

 

   Si le jugement ne se forme pas tout de suite, le cas est vraisemblablement celui d'une machine en état d'usure normale, ou un peu, voire beaucoup avancé. Les quelques remarques et conseils suivants peuvent alors être utiles :

 

    - Ne pas confondre l'usure normale, due à l'utilisation, qui patine la machine (et qui, à juste titre, peut être appréciée), avec l'usure anormale, due au manque de précautions lors des manipulations, au manque d'attentions aussi, et qui l'abîme (rayures, chocs, gravures à main levée, traces de stylo feutre, etc.).

   - Ne pas tenir compte de la crasse ou des taches d'huile décomposée, qui sont presque indépendantes du problème.

    - Le signe le plus important pour juger est le degré d'usure du cliquet. D'origine peu résistant, normalement non lubrifié, il s'use relativement vite et proportionnellement au degré d'utilisation. Les dents d'un disque de cliquet non attaquées sont le signe très fiable que la machine a peu tourné. Des dents usées, le signe du contraire. Pour vérifier, il faut démonter le fond et regarder à la loupe.

    - Le blanchiment du bord extérieur du fond de la machine (signe qu'elle a beaucoup frotté sur les tables) est aussi très fiable.

    - Le blanchiment des pointes des moletages des types I et des premières types II (machines sorties et remises un grand nombre de fois dans leurs boîtes en aluminium).

    - Le blanchiment des curseurs de positionnement (qui, sur les CURTA à boîte en plastique, ne peut être amené que par les doigts et est donc le signe d'une utilisation soutenue).

    - La boîte (surtout celle en aluminium) peut aussi fournir des informations, mais moins fiables.